Les conseils de Truffe & Moustache

La mélisse en phytothérapie animale

La mélisse, de son nom latin Melissa officinalis, est connue pour ses bienfaits en phytothérapie, aussi bien pour les humains que pour les animaux,  notamment chez le chien et le chat. 

Cette plante est également appelée le “piment des abeilles et appartient à la même famille que la menthe, les lamiacées (Labiées). Ses feuilles dégagent une odeur citronnée, sauf à la floraison où leur odeur devient désagréable, voire même nauséabonde.

Les principes actifs de la mélisse

Les éléments de la mélisse utilisés en phytothérapie sont les feuilles et les tiges.

La mélisse contient des :

  • alcools terpéniques, comme l’eugénol, anti-infectieux ayant également des effets positifs sur l’état émotionnel et psychique, ou le géraniol, en quantité très faible, permettant de l’employer chez les animaux.
  • acides phénoliques dont l’acide rosmarinique, connue pour ses vertus anti-inflammatoires, antibactériennes et aux légers effets antiallergiques.
  • aldéhydes terpéniques comme le citral et le citronellol, aux propriétés antivirales, calmantes et sédatives. Ils lui confèrent son odeur citronnée caractéristique.
  • sesquiterpènes comme le carophyllène, connu pour ses propriétés anti-inflammatoires, anticolitiques et antispasmodiques.

Les propriétés et bienfaits reconnus de la mélisse

Qu’apporte la mélisse en phytothérapie pour les humains, comme pour les chiens et chats ? La mélisse est connue depuis la Grèce et Rome antique pour ses nombreuses propriétés, notamment calmantes et apaisantes.

  • Ses vertus apaisantes et sédatives sont efficaces contre les crises de nerfs, l’angoisse et l’anxiété. Elle améliore également le sommeil.
  • La mélisse détend l’organisme tout entier, aussi bien les muscles que le système nerveux. Elle soulage donc les tensions nerveuses, le cœur, et le système digestif pour créer une sensation de bien-être. Son effet apaisant cardiaque pourrait même apaiser certaines formes modérées de tachycardie.
  • On utilise également la mélisse dans le traitement des troubles nerveux, des problèmes intestinaux et gastriques, grâce à ses vertus antispasmodiques digestives, tant au niveau de l’estomac que du côlon.
  • Enfin, grâce à ses propriétés antivirales, elle aide à lutter contre certaines infections virales bénignes.

La mélisse est dénuée de toxicité et n’entraîne aucun effet indésirable connu. 

Histoire de la mélisse en phytothérapie

La mélisse est originaire de l’est du bassin méditerranéen (Turquie).

L’utilisation de la mélisse comme plante médicinale remonte à la Grèce antique. On connaissait déjà à l’époque ses vertus calmantes et apaisantes.

Les médecins Arabes par contre, l’utilisaient pour ses propriétés antispasmodiques. Les Européens, quant à eux, l’utilisaient comme digestif, calmant et traitement antiviral. Au moyen-âge, la mélisse servait de base à de nombreux élixirs et liqueurs. Les plus connus sont la bénédictine, la chartreuse et l’Eau de mélisse des Carmes, un alcoolat composé de mélisse, créé en 1611 par les religieux d’un carmel.

De nos jours, elle est utilisée en cas d’anxiété, de troubles nerveux ainsi que de problèmes gastro-intestinaux. Elle est également utilisée pour son effet stimulant sur la fonction cérébrale et son efficacité dans le traitement de l’insomnie. De plus, des recherches scientifiques ont pu démontrer les propriétés antivirales de la plante sur le virus de l’herpès. La mélisse est utilisée aussi bien en phytothérapie humaine qu’animale, chez le chien ou chez le chat.

Description botanique de la mélisse

Son nom vient du grec “melissophullon” qui signifie “feuille à abeilles”.
Elle est également appelée Citronnelle, Citronnade, Herbe au citron, Céline, Thé de France, Piment des abeilles, Piment des ruches.

La mélisse est une plante vivace, mesurant de 30 cm à 90 cm de hauteur.
Ses feuilles vert pâle, gaufrées, crénelées et rugueuses, dégagent une légère odeur citronnée.
Les fleurs, de couleur blanches ou roses, ont une forme de cloche et dégagent un nectar apprécié des abeilles. Le fruit de couleur brune, renferme des graines brun foncé et luisantes.

La plante pousse bien sur des sols frais, qu’elle soit exposée au soleil ou à l’ombre et dans toute l’Europe.
Elle peut être cultivée dans votre jardin voire même sur votre balcon.
Comme c’est une plante vivace, elle est facile à cultiver pour peu que son sol soit gardé au frais.
Découvrez un guide pour cultiver la mélisse

Recette pour une tasse de tisane de mélisse

Vous pouvez donner de la tisane de mélisse à votre chat ou votre chien et/ou la boire vous-même !

  • Portez 200 ml d’eau à ébullition
  • Ajoutez les feuilles de mélisse.
    • Si vous utilisez des feuilles sèches : 1,5 à 4,5 g (1 à 3 cuillères à café).
    • Si vous utilisez des feuilles fraîches de mélisse : 3 à 9 g soit une bonne dizaine de feuilles de mélisse, préalablement laver.

Remarques si la tisane est pour vous  :
Il est parfois conseillé d’utiliser des feuilles fraîches plutôt que des feuilles séchées, car elles ont plus d’arômes. De même, il est préférable de récolter les feuilles de mélisse avant la floraison pour plus de saveur et d’odeur.

  • Laissez infuser une dizaine de minutes
  • Si possible, couvrez la tasse pour éviter l’évaporation des huiles essentielles de mélisse.
  • Filtrez et laissez refroidir.
  • Posologie :
    • Pour un chat : 1 à 2 ml, 1 à 3 fois par jour.
    • Pour un chien : 1 à 5 ml, 1 à 3 fois par jour.

Rappel : 1 cuillère à café = environ 5ml.
Si votre animal refuse de boire la tisane, mélangez-la avec sa nourriture.

Le saviez-vous ?

La mélisse est la star de notre complément alimentaire Sérénité, qui apaise et calme les animaux stressés et anxieux. En effet, elle est présente aussi bien en plante sèche qu’en extrait hydroalcoolique !

Facebook de Truffe & Moustache

Suivez-nous sur Facebook

instagram de truffe et moustache

Suivez-nous sur Instagram

    Instagram
    Panier