Les conseils de Truffe & Moustache

Lutter naturellement contre le stress chez le chien

Considéré par certains sociologues comme la maladie du siècle, le stress touche également nos animaux de compagnie. Nos compagnons à quatre pattes sont autant susceptibles que nous d’être en proie à l’anxiété, aux tensions nerveuses ou à l’inquiétude. Tout comme pour l’être humain, le stress peut avoir également des conséquences graves sur la santé des chiens. Heureusement, il existe plusieurs moyens de lutter naturellement et efficacement contre le stress chez le chien.

Informations spéciales confinement et déconfinement

 
L’épidémie de coronavirus impacte le quotidien des Français, confinés depuis le 17 mars, mais également celui de leurs animaux de compagnie

Nos compagnons à quatre pattes se sont retrouvés soudainement entourés de leur famille toute la journée, certainement pour le plus grand bonheur de la plupart d’entre eux. Mais en cette période de liberté et d’activité restreintes, certains propriétaires se posent aussi beaucoup de questions et recherchent des solutions naturelles pour prendre soin de leurs boules de poils …
Même si les chiens disposent d’une capacité d’adaptation à leur environnement, la restriction des distances et fréquences de promenades peut être difficile à supporter pour eux, particulièrement pour ceux qui vivent en appartement et qui ont l’habitude de sortir régulièrement pour se dépenser. 

Si le moral de nos animaux peut être impacté par ce manque de sortie, nos propres angoisses sont également génératrices de stress pour eux. Certains animaux sont de véritables éponges à émotions et ressentent plus ou moins intensément le stress de leur famille. 

Face à cette réalité, les propriétaires peuvent être confrontés à un animal pas assez  stimulé, contrarié, stressé ou déprimé et qui sera susceptible de faire plus de bêtises.

De même, la période de déconfinement qui s’annonce sera également une nouvelle source de stress pour nos animaux. En effet, l’absence soudaine de la famille après des semaines de présence à la maison pourra s’avérer difficile à gérer pour certains chiens qui ont tendance à créer de l’hyper attachement
 
symptômes stress chien

Pour en apprendre plus sur les manifestations du stress chez les chiens et son impact sur leur santé, vous pouvez lire l’article lié : identifier les symptômes du stress chez le chien.

Identifier les causes du stress

La première étape dans la lutte contre le stress du chien consiste à en identifier les causes. Si elles peuvent être nombreuses, on peut néanmoins facilement mettre en avant les principales.

Avant toute chose, il faut bien saisir que chaque chien possède sa façon propre de réagir au stress et que certaines races sont d’un naturel anxieux et nerveux. Cependant, tous les chiens possèdent des caractéristiques et des sensibilités communes. De façon générale, nos amis à quatre pattes détestent le changement et que leur routine soit perturbée. Afin de mieux lutter contre le stress chez le chien, il faut leur donner des points de repères et éviter autant que possible que ceux-ci soient perturbés.

On peut noter 6 grandes sources d’anxiété pour les chiens :

Les changements dans sa sphère sociale

L’arrivée d’un enfant ou d’un autre animal est à même de perturber votre chien. Des événements comme un divorce, un remariage ou le décès d’un proche sont également de profondes sources de perturbations.

Les changements dans son environnement

Les chiens sont des animaux routiniers qui détestent quand des changements viennent perturber leur environnement. Un déménagement, des travaux ou même un simple changement de meuble peuvent provoquer de l’anxiété chez votre animal.

La maltraitance ou les traumatismes

Évidemment, si vous recueillez un chien qui a été maltraité par ses maîtres précédents, il risque d’afficher une attitude anxieuse. De même si votre chien a subi un traumatisme récent, il sera plus sujet au stress. Pas de panique, il devrait normalement s’apaiser avec le temps. Au fur et à mesure que vous instaurerez des rituels, il se sentira de plus en plus en sécurité.

L’absence de stimulation

Lorsqu’un chien s’ennuie et qu’il n’est pas assez actif, il peut développer de l’anxiété. L’absence de stimulation intellectuelle peut également être une source de stress pour le chien. Enfin, l’éducation joue un grand rôle dans la façon dont les chiens gèrent les stimuli extérieurs. Un chien mal éduqué ou qui a grandi dans un environnement particulièrement calme, peut se retrouver complètement tétanisé une fois soumis à des environnements très stimulants (comme un environnement urbain).

L’anxiété de séparation

Beaucoup de chiens souffrent de l’anxiété de séparation. Lorsque le chien n’a pas appris à se détacher de son maître correctement, il peut souffrir de stress ou de nervosité. De même, lorsque les animaux fusionnels avec leur maître voient celui-ci partir, ils perdent leurs repères et deviennent très anxieux.

Les simples phobies

Il s’agit de stimuli faciles à identifier et qui viennent perturber le quotidien de votre animal. On peut citer pêle-mêle les bruits stridents ou trop forts, les odeurs étranges et non familières, l’orage, les pétards ou encore les feux d’artifice.

Il faut bien noter également que le stress chez le chien peut aussi être du à des problèmes médicaux liés à la souffrance, à l’influence de la génétique et de son hérédité ou encore à une alimentation inadaptée.

Les solutions naturelles pour lutter contre le stress chez le chien

Une fois les causes du stress identifiées, vous pouvez mettre en place les solutions pour l’aider à réguler son anxiété. Voici quelques astuces pour lutter naturellement contre le stress chez le chien :

Déconditionner son animal

Beaucoup de sources de stress peuvent être éliminées pour autant que votre chien soit bien éduqué. Les chiens ont besoin d’un cadre de vie stable. Plus tôt ils sont habitués à être sociabilisés, plus ils seront à l’aise pour trouver leur place au sein de la meute que représente le foyer. Il est important d’avoir cette notion à l’esprit afin de permettre à votre chien d’être équilibré et de pouvoir s’adapter à toutes les situations.

Afin de lutter contre le stress de l’abandon, il est important de déconditionner votre chien de vos rituels de départ. Ainsi répétez vos gestes habituels de départ (prendre son sac, ses clés, mettre une veste…) à d’autres moments de la journée, sans nécessairement partir. L’objectif est que votre chien n’assimile plus ces gestes à votre départ. Si vous le pouvez, ne faites pas d’absences trop longues lorsque vous accueillez un nouveau compagnon à quatre pattes dans votre foyer. Allez-y de manière progressive : d’abord 5 minutes, puis 10, 15, 30, etc. Autre astuce simple à mettre en place, ne dites pas « au revoir » lorsque vous partez et faites comme si vous alliez revenir rapidement.

Parfaire son éducation

Au-delà du déconditionnement, vous pouvez également entraîner votre chien à être plus indépendant et plus apte à accepter votre absence et les changements dans son quotidien. Faites-le dormir dans un panier dédié, situé dans une autre pièce que la vôtre. Apprenez à ignorer votre chien et ne répondez plus systématiquement à toutes ses demandes. C’est un lien inverse qui doit être mis en place. Vous pouvez ignorer ses demandes et attendre qu’il passe à autre chose pour lui proposer caresses ou jeu. Soyez patient, il faut parfois bien 15 min pour que votre chien passe à autre chose ! Vous pouvez également interdire certains lieux à votre chien afin qu’il apprenne à être seul même lorsque vous êtes présent dans la maison. Cela évite qu’il vous suive partout, tout le temps.

Enfin, lorsque vous rentrez chez vous, vous pouvez attendre avant de lui faire la fête. Patientez et attendez qu’il se calme et appelez-le ensuite pour lui dire « bonjour ». C’est à votre chien de répondre à vos demandes. Vous préserverez son cette notion essentielle d’initiative du maître.

Repenser son cadre de vie

Les chiens ont besoin d’un cadre de vie stable et équilibré. Il est important de leur proposer des activités mentales et physiques qui leur permettent de lutter contre l’ennui, source de stress. Pour ce faire il existe de nombreuses astuces tels que des jouets d’occupation, des tapis de fouilles, etc. 

4 astuces pour réduire le stress de l'abandon

Retrouvez nos 4 astuces pour réduire le stress de l’abandon. Vous pouvez également ajouter à ces occupations un compagnon antistress sous la forme d’un t-shirt, foulard ou peluche, imprégné de votre odeur. Cela lui permettra de vous « remplacer » pendant votre absence.

Si votre chien manifeste des signes d’anxiété c’est peut-être qu’il y a trop de changements dans son environnement. Habituez-le progressivement aux changements et attachez-vous à lui créer un environnement calme et tranquille. Loin des pièces bruyantes de la maison, comme la pièce où vos enfants jouent et crient, créez-lui un repaire où il pourra se reposer et être au calme.

Afin de lutter contre le stress notamment lorsqu’il est seul, vous pouvez réduire son espace de vie lorsque vous êtes absent. Il sera moins stressé que s’il a pour lui toute la maison, surtout si elle est grande ! Attention cependant à ne pas associer une pièce à votre absence, car il risque de stresser rapidement lorsque vous l’y ferez entrer. Si vous souhaitez isoler votre chien dans une pièce lorsque vous partez, faites l’effort d’y passer du temps avec lui à un autre moment. Ainsi, il ne l’associera pas au sentiment d’abandon.

L’aider à se rassurer

L’un des meilleurs moyens de lutter contre le stress chez le chien est de lui consacrer du temps et de l’attention. En jouant avec lui, en lui parlant et le caressant, vous l’aidez à se rassurer et à retrouver la tranquillité. Si vous avez identifié la cause de son stress, vous pouvez prendre du temps pour lui en parler. Démontrez-lui que malgré les changements, votre affection pour lui est toujours la même.

Un chien stressé cherchera souvent votre contact et sera avide de caresses. Vous pouvez aider votre chien en l’aident à se relaxer par des massages. Choisissez de préférence un moment de la journée où vous et lui êtes tranquilles. Vous pouvez l’inviter à s’allonger sur sa couverture préférée ou bien un tapis douillet. Une fois qu’il a choisi la position la plus agréable pour lui, vous pouvez le masser doucement par mouvements circulaires. Vous pouvez le masser sur le ventre et le dos. Parlez-lui doucement pour le rassurer. Ces quelques minutes que vous passerez avec lui chaque jour deviendront peu à peu un rituel sécurisant lui permettant de faire face au stress.

Adapter son alimentation

Parfois, le stress chez le chien peut être causé par une alimentation non adaptée. Il existe plusieurs types d’aliment pour chien destinés à les aider à combattre le stress. Ils peuvent se prendre en cure préventive (avant un déménagement par exemple) ou bien en continu pour les animaux les plus fragiles.

Certains utilisent les aliments et notamment les friandises pour aider leur chien à lutter contre le stress. Ce n’est pas forcément une bonne idée. Il ne faut pas gaver votre animal de sucreries ou de mets réconfortants. A la longue, cela peut s’avérer être une nouvelle source de problème de santé. Restez attentifs à la composition des friandises et préférez toujours les plus naturelles.

Les remèdes naturels

Pour prévenir et traiter les effets du stress chez le chien, il existe de nombreux produits naturels. Certains peuvent être ajoutés à l’alimentation comme des protéines de lait apaisantes. D’autres jouent sur le flair du chien comme l’aromathérapie avec certaines huiles essentielles ou encore les élixirs floraux comme les fleurs de Bach.

En phytothérapie, vous pouvez également simplement faire sentir à votre chien des odeurs de plantes connues pour leurs vertus anxiolytiques comme la lavande. Il existe également des compléments alimentaires comme Sérénité de Truffe & Moustache qui associent des principes actifs de plantes pour lutter contre mes effets nocifs du stress chez le chien, faciles à donner, 100% naturels et fabriqués en France.

Afin de vous assurer de donner à votre animal des produits 100% naturels, vérifiez bien leur composition avant de les lui administrer.

Enfin, comme pour les hommes, il existe des pratiques naturelles comme l’acupuncture, l’ostéopathie ou la chiropractie. Ces dernières peuvent avoir de très bons résultats pour détendre votre animal et l’aider à lutter contre le stress.

vétérinaire chien chat

Au moindre doute ou si malgré les traitements et changements effectués, les symptômes du stress persistent, mieux vaut consulter rapidement un vétérinaire. Il est la seule personne habilitée à envisager des traitements plus profonds pour soulager votre chien ou détecter s’il ne s’agit pas d’une maladie.

instagram de truffe et moustache

Suivez-nous sur Instagram

Facebook de Truffe & Moustache

Suivez-nous sur Facebook