Les conseils de Truffe & Moustache

Astuces pour une bonne cohabitation entre deux chiens

Découvrez nos astuces pour une bonne cohabitation entre deux chiens, que vous souhaitiez en adopter un second ou que vous en accueilliez temporairement un.
Avant toute adoption, ayez conscience qu’un second compagnon à 4 pattes représente un budget supplémentaire, et demandera plus de temps et de travail. De plus, le chien déjà présent devra être éduqué, équilibré et tous ses besoins comblés. En effet, l’arrivée d’un nouveau compagnon peut empirer des problèmes déjà existants.

Prendre en compte le caractère, l’âge et le sexe des deux chiens

Vous connaissez votre animal mieux que quiconque et donc vous savez s’il accepte de partager sans problème. De même, vous pouvez apprécier sa nature plutôt calme ou sa formidable énergie. Réfléchissez au meilleur compagnon pour lui. Si votre chien est du genre possessif et adore les câlins, armez-vous de patience. Il faudra du temps avant qu’il accepte de vous partager sans se sentir menacé.
Pour faciliter la cohabitation, privilégiez l‘adoption:

  • d’un chien de sexe opposé. Les duos mâle / femelle sont les plus simples à gérer, surtout s’ils sont tous deux stérilisés. Deux chiens de sexes opposés s’entendent plus facilement que deux chiens du même sexe.
  • d’un chiot si vous avez un chien adulte. Le petit dernier suivra naturellement le modèle de son aîné, qui participera à son éducation. La hiérarchie sera instinctive.
  • de deux chiots si vous adoptez les deux en même temps, pour qu’ils grandissent et soient éduqués ensemble.
  • d’un mâle castré si vous avez déjà un mâle, lui-même castré ou non. Notez que si les deux mâles sont castrés, ils s’entendront mieux.

Organiser la première rencontre 

Privilégiez un lieu neutre, vaste et ouvert, comme un parc.
Détendez-vous, vos compagnons sont très sensibles à vos émotions, et notamment à votre stress.
Dans un premier temps, tenez-les en laisse.
Après une première approche, lorsqu’ils se sont flairés, ne restez pas immobiles, baladez-vous.
Puis, au bout d’un moment, laissez-les en liberté si l’endroit choisi le permet. Ainsi, les chiens seront libres de leur mouvement, et peuvent décider de « fuir », de s’éloigner.
N’intervenez pas si les chiens grognent, ils communiquent.
Si la première présentation ne se passe pas comme prévue, ne perdez pas espoir. Renouvelez les balades côte à côte.
Si tout se passe bien, rentrez faire découvrir sa maison au nouvel arrivant, seul. Ainsi, il pourra prendre ses marques tranquillement, notamment en reniflant les odeurs de son nouveau territoire. Une fois la maison bien explorée, vous pouvez faire rentrer votre chien.

Aménager leurs espaces

Pour faciliter la bonne cohabitation entre vos deux chiens, séparez bien leurs affaires, notamment leur panier / niche. Chacun doit avoir son “coin à lui”. Si vous le pouvez, mettez les dans des pièces séparées, sinon d’un bout à l’autre d’une même pièce, calme et avec le moins de passage possible.
En cas de conflit déclaré, vous pouvez utiliser des barrières de sécurité enfants pour diviser l’espace et les garder séparés, notamment la nuit.
Faites attention à ne pas isoler l’un d’entre eux du reste de la famille.

Ne pas perturber la hiérarchie dominant / dominé 

La dominance d’un chien sur un autre peut varier selon la ressource en jeu (nourriture, jouets, attention humaine, …)
Les deux chiens se jaugeront pour trouver leur place de dominant et dominé dans la hiérarchie, selon le contexte.
Un chien dominant dans une situation pourra être dominé dans une autre.
Le chien dominé, et donc soumis, pourra par exemple se rouler sur son dos et présenter son ventre au dominant.
Ces hiérarchies fluctuantes sont naturelles, il ne faut pas les perturber. Au contraire, respectez-les au risque de créer des situations conflictuelles et de l’instabilité au sein de la famille.
N’accordez pas plus d’attention à un chien lorsqu’il est soumis, n’essayez pas de le protéger.
Donnez la ressource en question en premier au dominant : récompenses, nourriture, caresses.
Cela ne veut pas dire que le dominé sera lésé, il sera juste servi en second dans certaines situations, pour certaines ressources.
Un chien qui sait qu’elle est sa place dans la hiérarchie est un chien heureux.
Cela demande une grande observation de votre part, pour déterminer dans quelles situations et pour quelles ressources lequel de vos chiens domine.

Être attentif aux repas 

Portez une attention particulière aux repas, une à deux fois par jour selon les races.

Les repas ne sont pas en libre-service. Servez le chien dominant sur la nourriture en premier. Éloignez les gamelles pour qu’ils puissent chacun manger tranquillement. En effet, il ne faut pas que les chiens engloutissent leur repas par peur de se le faire voler. La gloutonnerie peut entraîner, entre autres, des problèmes de digestion.
Pendant les premières semaines, vous pouvez supplémenter leur alimentation avec Sérénité pour chien. Notre complément alimentaire est formulé pour apaiser les chiens nerveux et anxieux. Ils seront ainsi plus détendus pendant cette période charnière et la bonne cohabitation entre les deux chiens en sera facilitée.

Bonus : astuces en cas de bagarre 

Si un conflit se déclare et dégénère en bagarre, faites un grand bruit qu’ils ne connaissent pas pour les surprendre et ainsi, les interrompre. Entrechoquez des casseroles par exemple.
Surtout, n’essayez pas de les séparer, ils pourraient ne pas faire la différence avec votre main et vous risquez une morsure.
Dès la bagarre interrompue, quand vous avez leur attention, même une fraction de seconde, éloignez-les. Mettez-les dans des pièces différentes. Puis, sortez et allez les dépenser séparément pour qu’ils évacuent la tension et dépensent leur énergie.

Le succès d’une bonne cohabitation entre deux chiens réside dans la bonne préparation de celle-ci, que ce soit au niveau du choix du nouveau compagnon, de la première rencontre ou de l’aménagement de la maison.
De l’espace, de l’exercice et un bon encadrement compléteront ces dispositions.
Vos deux compagnons feront le reste, faites leur confiance !

De la phytothérapie contre le stress de vos chiens ?

sérénité complément alimentaire chien stress et anxiété

Sérénité pour chien
Un complément alimentaire pour lutter contre les effets du stress ou de l’anxiété, facile à donner, 100% naturel et fabriqué en France.

Livraison offerte en France Métropolitaine
Bénéficiez de la garantie Truffe & Moustache : Satisfait ou remboursé

instagram de truffe et moustache

Suivez-nous sur Instagram

Facebook de Truffe & Moustache

Suivez-nous sur Facebook

    Instagram
    Panier