Les conseils de Truffe & Moustache

La transition alimentaire chez le chien

Vous avez décidé de changer l’alimentation de votre chien. De nombreuses raisons peuvent expliquer ce choix : évolution des besoins nutritionnels (passage d’une alimentation junior à adulte ou encore d’adulte à senior), causes médicales (obésité, intolérance, pathologies rénales ou hépatique, etc.), souhait d’améliorer le contenu de la gamelle de votre chien, ou encore lorsque qu’il boude tout simplement son alimentation actuelle… Quelle que soit la raison du changement d’alimentation, le passage par une transition alimentaire chez le chien est indispensable pour éviter les troubles digestifs. Nous vous recommandons de préalablement faire valider votre projet par votre vétérinaire ou un professionnel en nutrition du chien.

Voici nos conseils pour une transition alimentaire réussie.

Passage d’une alimentation à une autre

La transition alimentaire c’est donc le fait de passer d’une alimentation à une autre de manière progressive tout en respectant les besoins nutritionnels de votre chien. Quel que soit son âge, sa race ou sa condition physique : ce processus est essentiel pour ne pas perturber son transit digestif. Cela laisse également le temps à sa flore intestinale de s’adapter à sa nouvelle alimentation.

La transition alimentaire doit s’effectuer dans les cas suivants :

  • Changement de croquettes/pâtées pour une autre marque (ou référence au sein d’une même marque),
  • Passage d’une alimentation sèche (croquettes) à une alimentation humide (pâtées),
  • Abandon d’une alimentation industrielle (croquettes/pâtées) pour une alimentation « maison » type ration ménagère ou BARF.

Pourquoi faire une bonne transition alimentaire ?

Peu importe la nature du changement alimentaire, il faut donc y aller progressivement. En effet, même si les croquettes semblent identiques, leurs compositions sont bien différentes d’une gamme à une autre. Elles le sont d’autant plus d’une marque à une autre. Ainsi, il est important de préparer le système digestif de votre chien à ce changement. Trop brutal, ce dernier peut provoquer des troubles digestifs tels que des douleurs abdominales, diarrhées et vomissements… De ce fait, le chien risque également de refuser sa nouvelle gamelle. Une bonne transition alimentaire permettra donc aux « bonnes bactéries », les microbiotes, contenues dans l’intestin du chien de s’adapter à ce nouvel aliment et d’assurer leur rôle dans la facilitation de la digestion.

Comment réussir la transition alimentaire de votre chien ?

Comme vous l’avez compris, la transition alimentaire est un processus essentiel pour permettre à votre chien d’accepter et d’apprécier sa nouvelle gamelle.

Quelle que soit la nature du changement, il est recommandé au début de fractionner la quantité journalière de nourriture. Fractionnez en deux repas (si ce n’est pas déjà le cas) : un le matin et un le soir.

L’objectif sera ensuite de diminuer tous les trois jours, d’un quart de l’aliment habituel en compensant avec le nouvel aliment, ainsi :

  • Jours 1 à 3 : Ration à 75% de l’habituel et 25% du nouveau,
  • Puis jours 3 à 6 : Rations égales à 50% pour l’habituel et le nouvel aliment,
  • Jours 6 à 9 : Ration à  25% de l’aliment habituel et 75% du nouveau,
  • A partir du 10ème jour :  Ration à 100% du nouvel aliment.
infographie transition alimentaire chien

Astuces supplémentaires selon la nature de la transition alimentaire :

  • Changement de croquettes : Avant même de commencer, n’hésitez pas à donner les nouvelles croquettes à votre chien en récompense pendant 2 à 3 jours.
  • Alimentation sèche à humide (pâtée ou ration ménagère) : Suivez le principe de fractionnement des repas le temps de la transition. Donnez à votre chien son aliment habituel le matin puis son nouvel aliment le soir (ou inversement).
  • Passage à la ration ménagère : Plus la transition sera longue, mieux ce sera. Prenez le temps d’introduire chaque nouvel aliment sur plusieurs jours avant d’intégrer le suivant.
  • Passage à l’alimentation type BARF : Plus la transition sera longue, mieux ce sera. Prenez le temps d’introduire chaque aliment un par un. Commencez par les différents types de viande que vous souhaitez lui faire prendre par la suite. Aussi, si votre chien a toujours mangé des croquettes, vous pouvez commencer par de la viande cuite pour faciliter sa digestion.

Un transition alimentaire longue permet d’atténuer la majorité des problèmes digestifs pouvant survenir.

Astuces pour accompagner la transition alimentaire

Ouvrez l’oeil ! La meilleure façon de surveiller la santé digestive de votre chien est notamment de prêter attention à la qualité de ses selles. Si des variations mineures de la couleur et de la consistance des selles sont normales en début de transition, tout changement majeur peut indiquer une transition trop rapide ou même que le nouvel aliment ne lui convient pas.

Pour aider les microbiotes (« bonnes bactéries » digestives) à s’adapter à cette nouvelle alimentation, vous pouvez donner à votre chien des probiotiques durant la transition. Ils permettront ainsi de minimiser les troubles digestifs potentiels liés au changement d’alimentation.

Vous pouvez également utiliser des compléments alimentaires pour accompagner la transition alimentaire. Par exemple, la cure naturelle Légèreté, en plus de stimuler l’appétit de votre chien, viendra également améliorer sa digestion. Elle soulage également ses maux d’estomac et régule son transit en luttant contre les ballonnements, les flatulences, les diarrhées et la constipation. La transition alimentaire de votre chien se fera ainsi tout en douceur.

Enfin, si votre chien boude sa nouvelle gamelle, n’hésitez pas à la rendre plus appétente. Pour les repas « maison » vous pouvez ajouter le jus de cuisson de la viande dans sa gamelle. S’il s’agit de croquettes, ajoutez un fond d’eau.

Pour les plus gourmands, l’ajout d’un filet d’huile végétale est très efficace pour stimuler l’appétit, telle que l’huile Harmonie. Elle prendra également soin de l’organisme de votre chien grâce à ses propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires.

instagram de truffe et moustache

Suivez-nous sur Instagram

Facebook de Truffe & Moustache

Suivez-nous sur Facebook

    Instagram
    Panier