Les conseils de Truffe & Moustache

La mauvaise haleine chez le chien et le chat

Nous aimons les bisous et câlins de nos animaux alors c’est embêtant quand une mauvaise haleine vient gêner ces moments de tendresse… L’halitose, nom scientifique de la « mauvaise haleine », concerne aussi bien le chien que le chat. Découvrons comment prévenir et traiter ce désagrément.

Etre attentif à son animal

La première chose à faire lorsque vous constatez une odeur buccale désagréable chez votre animal est d’inspecter sa bouche : contrôler l’état général de sa dentition, repérer la présence de tartre, de quelque chose coincé entre ses dents ou bien d’éventuelles rougeurs, saignements ou gonflements… Ce premier coup d’oeil vous permet alors éventuellement de trouver la cause du désagrément.

A savoir : une mauvaise haleine d’apparition subite peut aussi tout simplement et tout naturellement subvenir suite à la toilette de votre chat ou bien après mâchouillage d’un vieil os par votre chien 🙂

Ainsi, avant même de trouver un moyen de lutter contre la mauvaise haleine de votre animal, il est donc essentiel d’en détecter l’origine.

Mauvaise haleine à cause du tartre chez le chien ou le chat : prévenir et guérir

L’origine la plus fréquente à la mauvaise haleine est attribuée au tartre présent sur les dents de l’animal. Ce problème de plaque dentaire concerne particulièrement nos boules de poils à petites gueules : chats et petits chiens. Ainsi, lorsque le tartre est présent en excès, un détartrage peut être indiqué. Réalisé par un vétérinaire, c’est un acte indolore mais qui demande l’anesthésie de l’animal afin de s’assurer qu’il reste immobile durant le soin. 

Pour prévenir l’apparition de tartre, le recours à une alimentation « solide » (type croquettes ou BARF) est idéal. En effet, plus l’animal mâche, plus sa plaque dentaire est nettoyée. A défaut, il existe des friandises et compléments alimentaires participants à l’élimination de la plaque : comme des comprimés de dentifrice à croquer et des poudres à ajouter directement dans la gamelle. Enfin, si votre animal se laisse faire, le brossage de dents régulier (une fois par semaine), avec brosse et dentifrice adaptés, est également efficace pour empêcher l’installation du tartre.

D’autres affections de la cavité buccale peuvent expliquer une mauvaise haleine : caries, abcès, inflammation des gencives, etc… En cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

Une alimentation adaptée

Autre origine très fréquente attribuée à la mauvaise haleine : les troubles de la digestion. En effet, une digestion lente et difficile peut engendrer une inflammation de l’estomac, des intestins et donc générer une halitose. Une mauvaise haleine est ainsi le reflet direct d’une alimentation inadéquate. C’est pourquoi il est essentiel de privilégier une alimentation saine, de qualité et adaptée aux besoins et à l’organisme de votre animal.

Il existe également des compléments alimentaires pour faciliter la digestion de votre animal, comme les cures naturelles Légèreté pour chiens et Légèreté pour chats. Une digestion facilitée limitera ainsi la fermentation intestinale causant la mauvaise haleine de votre animal.

Autres causes de mauvaise haleine chez le chien et le chat

La mauvaise haleine fait parti des symptômes de maladies rénales et peut également être signe d’un dérèglement diabétique. Nombreux sont les désordres à avoir un impact sur la santé bucco-dentaire de votre animal. C’est pourquoi il ne faut pas négliger une mauvaise haleine inexpliquée et persistante et consulter votre vétérinaire en cas de doute.

instagram de truffe et moustache

Suivez-nous sur Instagram

Facebook de Truffe & Moustache

Suivez-nous sur Facebook

    Instagram
    Panier